Accueil - Ma généalogie - Contrats de mariages - Dossiers - Liens - Me contacter

Retour Sommaire

Acte de vente de la seigneurie dEspierres Espierres,
en date du 06 fvrier 1680

Tous ceux quy ces presentes lettres voiront ou oiront Nicolas de chastillon, escuier, sr du Chimey, Bailly de la terre et Baronnie dEspierre, appendences et dpendences, salut scavoir faisons que Pardevant ledit Bailly et les hommes de fief tels que Nicolas de le Rue, Pierre Hespel, Jean Salembier, Philippe Tibreghien, Maximilien Ferdinand de Chastillon, escuier Sr de Duldreucq, et Pierre Prevost, Comparut personnellement Jean Vandoorne au nom et comme procureur dnomm et constitu par certain acte de vendre, grossoyer et sceller du seel de sa Majeste duquel mots aprs autres la teneur sensuit :

A tous ceux quy ces presentes lettres verront Nicolas Du Bruille et Jean Caudron, tabellions establis par le Roy pour recevoir, garder, grossoyer, sceller du seel de sa majest et signer tous actes et contracts quy se font et passent pardevant notaires et hommes de fiefs dans toute lextendue de son conseil souverain de Tournay, salut savoir faisons que pardevant Jean de le Rue, notaire royal de la rsidence de Tournay en prsence de Monsieur Matre Pierre de le Rue, conseiller et procureur fiscal du Bailliage et de ceste ville et Tournesis, et Jacques Franois de le Rue, son nepveux tesmoins, comparurent personnellement Messire Ferdinand Franois du Chastel dit de Howardrie, Chlr, Sr dudit Howardrie, Aix, Espiere, etc, et Dame Jeanne Thrse dOstrel sa compagne, lesquels comparans de leurs bonnes vollont sans induction ny constrainte, laditte Dame suffisament licenti et authorise de sondit Sr mary , dautorisation elle recue pour agrable, recognurent avoir vendu, cdez et transportez hritablement et tousjours Messire Charles de Lannoy, Chlr Sr dOutrebeke, prsent et acceptant laditte terre et seigneurie dEspiere, consistante en seize bonniers de fief tant terres que prt, soixante sept chapons les trois quart dun, une glainne, vingt poullets ou pouchains, un pain, un hostel de bled, septante une rasires sept havot et demy, le tiers dun havot davoine, mesure de Tournay, en argent vingt livres sept sols quatre deniers parisis, un tonlieu quy se lve sur le grand chemin audit Espiere, quy maisne de Tournay Audenarde, consistant sur chacun chariot charg de marchandise trois deniers parisis, de chacun chariot charg avecq des harrengs douze harrengs et trois deniers parisis, de chacun chariot charg avec des harrengs en tonneau trois deniers parisis, chacun chariot charg de poisson deux sols parisis, et un poisson pour le meilleur ny plus mauvais, item des coffres lict, cousins et oreilliers de gens de marchandises de chacun un sol flandre, item de chacun cheval de marchand trois deniers, de chacune vache ou pourcheau de marchand deux deniers, dun cens doy son quattre oysons, de chacun cheval charg de poisson trois deniers parisis, de chacun cheval charg de harreng, quattre harreng, avons pouvoir de tirer et prendre par ses serviteurs chacun chariot charg de poisson, du poisson pour son mesnage, avecq haulte justice, moyenne et basse, avecq pouvoir de commettre Bailly, lieutenant, sept eschevins, sergeant, droit de biens de bastard et estrangers, amende de trois livres parisis et endesoubs, item, compte audit fief et Seigneurie meilleure cattels franche vente quant il est besoing, visitations des chemins les bans de mars, le dixiesme denier des fiefs et terres et tenus la vente, don, cession ou transport, double rente la mort de l'hritier, de laquelle terre sont tenus treize fiefs dont les six sont plain relief de dix livres parisis, et vingt sols parisis de Cambrelage, et les autres sept divers relief de cambrelage, le tout tenu en fief tenant et hommage de la terre et Seigneurie de Nevele dit Roucheval, le marchez et vendage faict parmy et moiennant la somme de seize mils florins compris le chasteau, maison, grange, estables, fournil, tant droit quabattu avecq les arbres fruictiers montans et autres bois quy se trouve sur laditte Seigneurie sauf rieus reserver, lesquels seize bonniers consistent s parties suivantes, scavoir, le Chasteau, fossez, trieu, revechs, aulnois, tenant la bassecourt de la Baronnie d'spiere au rieu vulgairement appell l'Espiere, et la partie suivante, consistant en deux bonniers de terres labourable vis vis dudit Chasteau environn des pastures et prairies dicelle Seigneurie, item, une piece de quattre bonniers tenans dun cost ausdits revechs et aulnois, dautre ladite cense de la Baronnie audit rieu dautre au rieu appell la Haze, dautre lhritage de (blanc), et la grande pasture de ladite Seigneurie, le grand chemin menant de Tourcoing Audenarde passant travers desdits quattre bonniers, item la grande pasture des vaches separez en deux parties par un petit fossez tenant aux parties cy dessus, aux hritages du notaire stipulant, quatorze cens de terre ou il y at un masnoir venant de feu Josse Deletour, a prsent ratraict au gros du fief de laditte Seigneurie, item la prairie cy devant, appele la pasture des chevaux tenant celle cy dessus aux deux bonniers de terres cy dessus, dautre aux terres de la damoiselle Defforesteau, item un bonnier de pasture nomme la pasture des moutons tenant lEspiere, la prcdente, aux planches du pret aux viviers, item ledit pret aux viviers, tenant aux terres de laditte damoiselle Defforesteau, audit rieu, item, trois cens de pret, tenant audit rieu, dautre (blanc). Item, un bonnier appell les Kinquibus tenant six bonniers de ladite baronnie dEspiere, dautre au rieu et Estienne Delerue de deux cost, finallement un bonnier de pret, haboutant la rivire dEscaut, de trois costez aux hritages Monsieur Pierre Delerue, conseillier et procureur fiscal du Bailliage de Tournay et Tournaisis, celle des prbendez de Pecq et du rfectoire de la Cathdralle Notre Dame audit Tournay, item, lesdits Seigneurs et Dame de la Howardrie ont encore vendu, cd et transportez audit Sieur dOutrebecke, prsent et acceptant comme devant, un autre fief tenus de la terre et baronnie dEspiere, consistant s parties suivantes, scavoir, deux bonniers et trois quartiers tenans de deux lez aux terres de lhospital Notre Dame en Tournay, dautre aux communs pauvres de la mesme ville, dautre au chemin royal qui maisne de Tournay Courtray, item un quartier de terre sur la cousture dAdenghe, tenant dun lez Dominique de Courchelle, dautre aux vesve et hoirs Josse Delerue, et la piedsente allante de Hadenghe au petit trieu de cointe, item un bonnier et demy de terre labeure gisant audit lieu vers le gibet dEspiere, tenant aux terres des hoirs Nicolas Meurisse, dautre la cure dudit Espiere, dautre aux terres de labbaye des prets porchains en Tournay, item demy bonnier en la cousture du four Mortier, tenant au fossez dudit four Mortier au fief des hoirs Jean Cambier, et lhritage des hoirs Nicaise De Haze, item, un bonnier de terre sant en la cousture Jonneulle tenant de deux lez aux terres de ladite Baronnie dEspiere, dautre Jean Bossut, et Adrien Messian, item, cincq quartiers sant laditte cousture, tenans au rieu descendant de Coyghem Espierre, dautre au sieur de Lassus, aux terres de laditte Baronnie dEspiere, item un quartier de terre gisant dans la paroisse de Coyghem, enclav dans les terres de la cense de Janneulle, dautre Adrien Messian, et aux hoirs Philippe Vande Zippe, avecq les arbres croissans auquel fief compte et appartient droit davoir Bailly de Justice, tel que viscomtire, charge de par ledit Sieur Baron dEspiere, prester sa loy pour faire justice touttes les fois que le cas le requiert, ledit fief charg vers ledit Seigneur Baron de soixante sols louisien de relief la mort de lhritier, dixiesme denier la vente, don, cession, ou transport, et service de cour quant le cas y escher, ledit marchez et vendage fait pour et moiennant la somme de trois mils florins. Item, iceux Seigneur et Dame ont encore vendu, cd et transportez le fief dEngleghien, gisant audit Espiere, consistant le droit davoir et perchevoir sur vingt huict bonniers de terre scitu audit Espiere quattre tenemens sur chacun bonnier vaillable, chacun tenement un denier flandre avecq le dixiesme denier la vente, droit de relief la mort de chacun hritier, portant ledit relief, soixante sols louisiens tenus en fief du marquis de Roubaix, cause des quattre hommages de Warcoing, pour la somme de cent florins. Item iceux Seigneur et Dame ont encore vendu, cd et transportez audit Sieur de Lannoy, une pice de terre scitue proche le moullin dudit Espiere, contenant demy bonnier de grand ou environ, tenant dun lez au chemin quy maisne de lglise dudit Espiere vers Dottignies, dautre aux terres de ladite Baronnie et des communs pauvres de Tournay, item une autre pice contenante cincq quartiers de grand, tenant audit chemin, dautre aux terres de ladite Baronnie, et lhritage dudit Monsieur Pierre Delerue, lesdites deux parties, tenus en francqs alloeux de sa Majest cause de sa Cour de Maire, pour la somme de six cens florins.

Finallement les mesmes Seigneur et Dame de la Howardrie ont encore vendu, cedez et transportez un bonnier de terre appell le grand bonnier scitu audit Espiere, tenant dun lez aux hritages desdits Delerue, damoiselle Defforesteau, au chemin menant dAudenarde Tourcoing, item encore deux demy bonnier tenant lun lautre faisant un bonnier, tenant audit chemin, dautre au chemin quy maisne du bois Corneil Coyghem, dautre aux terres du susdit Estienne Delerue, la susdite damoiselle Defforesteau, item, quatorze cens de terre tenans aux susdits chemins, dautre lhritage de Michel Lefrancq, et celuy de la vesve Gilles Vandeputte, item deux pices de terres scitus dedans la paroisse dHelchin, contenant chacun trois quartiers de grand, faisans bonnier et demy, tenans ensemble piedsente entredeux, tenans aux hritages de Daniel Vanriest, ceux de ladite Damoiselle Defforesteaux, et au susdit chemin de Harlebecke, le tout tenu et dpendant de la susditte terre dEspierre, Flandre, pour la somme de quattre mils trois cens florins, laditte vente faicte avecq leurs appendences et dpendances et annexes francq et net argent, charge de telles rentes fonsires, Seigneurialles, dixiesme denier et autres droits que lesdites parties peuvent debvoir vers quy que ce soit, aides, droits dimpos sy deu sont, comme aussy charge des baux des parties affermez, aiant les parties convenues que les parties dhritages quy se trouvent ratraics et rejoincts au gros du fief, faute de paiement des rentes seigneurialles, icelles serviront de remplacement desdittes rentes, pour par ledit Seigneur acheteur entrer en jouissance des parties cy dessus, scavoir des rentes seigneurialles, prestement et des hritages et rendages en cense au jour de nol prochain, promettant iceux Seigneur et Dame vendeurs la prsente vente entretenir, conduire, et garantir envers et contre tous de tout troubles, dbats et empeschemens quelconcques, mesme de descharges, les rentes et charges superficiels savoir rentes hritires, douaire, et autres, comme aussy des arrirages de rentes seigneurialles jusqu ce jour, et den dlivrer les actes necessaires pendant le terme de demy an, ayant ledit Sieur de la Howardrie vendeur, dclar que pour faire valir la prsente vente, il at affirm pardevant les Bailly et hommes de fiefs dudit Howardrie quil at fait la prsente vente par necessitez suivant lacte duquel mots aprs autres la teneure sensuit :

Du deuxiesme doctobre mil six cens septante noeuf, pardevant Thodore Le Cat, Bailly de la terre et Seigneurie dHowardrie, et les hommes de fiefs y servans, tels que Pierre Deloffre, Louys Pot, Jean Monnier, et Lucq Bleuzet, comparut Messire Ferdinand Franois du Chastel, Seigneur dHowardrie, et autres lieux, lequel at affirm s mains dudit Bailly quil at vendu sa terre et Seigneurie dEspiere, appendances et dpendances par necessitez, pour se liberer des grandes charges desquelles il se trouve charger tant par main assize, rapport dhritages quautrement, pour lequel serment rytrer en son me, il at dnommer ses procureurs les personnes de Jean Delerue et (blanc), ausquels et chacun deux il a donn pouvoir de rytrer le prsent serment en jugement pardevant les Bailly et hommes de fiefs de la terre et Seigneurie de Nevele, Rencheval, et pardevant tout tel loix et magistrats quil appertiendra, promettant avoir pour agrable ce que par lesdits procureurs ou lun deux sera en ce que dessus fait et negoti comme sy ledit Sieur constituant y estoit prsent en personne, soubs obligation de sa personne et biens. Ainsy fait et pass et en prsences que dessus, en foy de quoy avons fait signer ceste datte et en prsence que dessus, de notre greffier et cachet des armes dudit Sieur comparant sign Du Chastel dit de la Howardrie, Thodor Le Cat, Pierre Deloffre, Louys Pot, Jean Monnier, Lucq Bleuzet et J. Michel, greffier et cachet des armes dudit Sieur comparant.

A tout ce que dessus, icelluy sieur et Dame vendeurs se sont obligez, leurs personnes et biens prsents et futurs, lun pour lautre, et chacun pour le tout, renonchans toutes choses ce contraire, au bnfice de division et discution accord de droit ceux quy sobligent, un seul et pour le tout, et la clause gnralle renonchiation non valloir sy la spcialle ne prcde, icelle Dame aucthorise comme dit est au droit du Senatus Cons. Vell. Et lautenticque si qua mullier, elle pour douaire donne entendre, et pour faire sortir le tout son plain et entier effect, ont promis daller et comparoir pardevant les Bailly et gens de loy, hommes de fiefs, do lesdittes parties sont tenus et mouvans et illecq se deshriter, dessaisir et devestir dicelles et consentir ladhritance, possession et faisine en estre donn audit Sieur acheteur, lesquelles sommes portantes ensemble vingt quattre mils florins que lesdits Sieur et Dame vendeurs ont confess avoir eu et receu dudit sieur acheteur luy en passant par ceste quittance promettans en outtre recognoistre le prsent acte excutoir, pardevant messeigneurs les prsidens et gens tenant le Conseil Souverain estably en ceste ville et par tout ailleurs quil appertiendra, avec condannation vollontaire pour lesquels debvoirs de recognoissances deshritances consentement dadhritances faire en leurs noms ils ont estably leurs procureurs de Jean Vandoorne et (blanc), ausquels ou lun deux seul, et pour le tout, portant ceste ou copie, ils ont donn pouvoir de faire lesdits debvoirs, promettant avoir leur besoign pour agrable, ferme et stable tousjours, soubs les mesmes obligations, renonchiations que dessus, aians lesdits Sieur et Dame vendeurs promis de mettre s mains dudit Sieur acheteur de bonne foy, tous et quelconcques les tiltres cachereaux, cahiers, et autres concernans lesdittes terres et Seigneuries, en tesmoing de quoy nous avons la relation desdits notaire et tesmoings scell ces prsentes du seel ordinaire par nostre dit tabellion de la rsidence de quy furent faictes et pass audit Tournay, le sixiesme doctobre mil six cens soixante dix noeuf, sign N. Du Bruille, y appendant le seel de sa majest en queue de parchemin de cire verde.

Nous Messire Charles de Lannoy, chevalier, seigneur dOutrebecke, Espiere, etc, avons commis, constitu et estably pour notre procureur la personne de Jean de le Rue, procureur au conseil souverain de Tournay, notre Bailly dudit Espiere, auquel avons donn pouvoir daller et comparoir pardevant les Bailly et hommes de fiefs de la Baronnie dudit Espiere et illecq prendre ladhritance de certain fief tenu de laditte Baronnie consistant en plusieurs parties de terres eux vendus par messire Ferdinand Franois du Chastel, chevalier sieur de la Howardrie et dame Jeanne Thrse dOstrel, sa compaigne, ensuitte de lacte pour ce pass pardevant ledit de le Rue, notaire, le sixiesme doctobre mil six cens septante noeuf, ensemble de reserver et droicturer ledit fief faire serment de fidlit et hommage, et servir de responsable, en tesmoins de quoy, nous avons appos notre cachet ordinaire avecq notre seingne manuel ce sixiesme de febvrier seize cent quatre vingt. Sign loriginel Charles de Lannoy avecq un cachet acost de cire rouge, lequel Jean Vandoorne, procureur des sieur et Dame vendeurs en ladite quallit et du pouvoir luy donn par la procure cy dessus rapport et werpy s mains dudit Bailly prsent lesdits hommes de fiefs comme s mains du Sieur Baron dudit Espiere, les parties dhritages, fiefs cy dessus dclares tenus de laditte Baronnie, desquelles il sest deshrit, dessaisi et desvesty loy par rain et baston, une fois, seconde et tiers, consentant que ladhritance, possession et saisine en fut donne audit Jean de le Rue, audit nom et pour le sieur acheteur, lequel pour ce aussy comparant en at requis laditte adhritance, suivant quoy aprs que ledit sieur Bailly dict semonc lesdits hommes de fiefs et quiceux ont dclar que ledit Vandoorne en ladite quallit estoit deument deshrit, dessaisy et desvesty tant que pour suffir, le susdit sieur bailly transporta s mains dudit Jean de le Rue, en laditte quallit touttes lesdittes parties dhritages, fiefs, tenus de ceste Baronnie dEspiere, luy en donnant ladhritance, possession, saisine relle fonsire propritaire et perpetuelle pour par ledit sieur acheteur, ses hoirs ou aiant cause, en jouir, user et possder hritablement et tousjours comme de son propre bien vray hritage et acquete, la charge de soixante sols louisien de relief la mort de lhritier, le dixiesme denier la vente, don, cession ou transport, vingt sols de cambrelage, service de court laditte Baronnie et sauf tous droits, aiant ledit Delerue, denomm pour responsable dudit fief pour servir en loy la personne de Michel Vandeputte, demeurant audit Espiere, lequel pour ce comparant en at fait et prester le sermant in forma. En tesmoing de quoy avons sign ceste, quy furent faites et pass loy le septiesme jour du mois de febvrier lan de grace seize cens huictante.


Thierry Messien - 7520 Templeuve en Dossemez (Belgique)