Accueil - Ma généalogie - Contrats de mariages - Dossiers - Liens - Me contacter

Dossiers du mois

Retour Sommaire

20 01 1702 : dénombrement de la Seigneurie de Dossemez à Bailleul et Pecq.

C'est le raport, grandeur et dénombrement que nous Dame Marguerite Charlotte de
Berghes, dame et comtesse de Bailloeul, en qualité de mère et tutrice légitime et ayant la
garde noble de Messire Charles Alexandre de Bernard, Comte de Bailloeul, Seigneur
d'Esquelmes, Bettignies, Florent, etc., nostre fils aisné qu'avons eu de Messire Louis François
de Bernard, Comte de Bailloeul, Seigneur desdits lieus (que Dieu absolve), faisons et donnons
à Dame Anne Thérèse Ganthois, Dame de Templeuve en Dossemez, etc., de deux fiefs,
scavoir du fief et Srie de Dossemez, s'extendant ès villages de Bailloeul, Pecq et aux
environs, se consistant iceluy fief et Srie en cincq bonniers ou cincq bonniers deux cens de
terres labourables ou environ en la cousture de Rocquehaye, en plusieurs pièces, s'y comme,
deux bonniers ou environ tenant à la terre des hoirs Jaspart Mallet de Templeuve, à la terre de
la cense de Heddinot, du tiers à la terre de la veuve Jean Laurent et à l'héritage de Nicolas
Delerue, item un bonnier haboutant à l'héritage de la chapelle de St Pierre en Tournay, à
l'héritage des hoirs Guillaume Buyer, et à l'héritage de l'église de Ramegnies, item cincq
quartiers ou environ haboutans de deux costé à la terre de ladite chapelle de Saint Pierre en
Tournay, d'autre à l'héritage du Seigneur d'Estaimbourg, la carrière perdu passant travers, et
quatorze cens ou environ haboutant à l'héritage de l'église dudit Bailloeul, d'autre à celle de
l'église de Ramegnies, du tiers à ladite carrière perdu et du quart à la terre de Nicolas Delerue,
duquel fief et seigneurie de Dossemez, sont tenus plusieurs parties de terres et héritages
cottiers, gisant audit Bailloeul et Pecq, chargés de diverses espèces de rente seigneurialle,
desquelles terres et rente la déclaration s'ensuit. Premier de celles sur la paroisse de
Bailloeul, scavoir les hoirs François de Lorthioir à Tournay à cause de Jeanne Ledoux leur
mère, pour cent et demy de jardin tenant à hault estrie, à l'héritage François Crombecq, aux
héritages Jean Derin, chargé chacun au noël de dix sols flandres, Jean Derin à Tournay un
cent et demy de terre à labeur tenant à hault estrie, aux terres de la cure dudit Bailloeul, de
bize ausdits hoirs Lorthioir chargé chacun an au noël de dix sol flandres. Les hoirs Catherine
Dupret veuve de Philippe Dugardin en Tournay au lieu de Jaspart Dupret, à cause de six cens
de jardin et manoir, nommé le lieu de Lassus, haboutant au rieu et chemin du pont à Bailloeul,
à l'héritage Jean Samain, à leurs héritages mesmes cy après nommez, chargé par chacun an au
noël de trois sols quatre deniers, le tiers de huit chapons, le tiers de huit auwes et le tiers d'une
rasière de bled. Lesdits hoirs pour autres six cens de jardin nommé le …, tenant aux six cens
cy devant nommez, du second à l'héritage Jean Samain, du tiers aux cincq cens cy après, et au
susdit rieu chargé chacun an au terme de noël de quarante sols tournois vallable soixante huits
sols flandres, et pour relief cinq sols tournois, les susdites hoirs Dupret, encore cincq cens de
terres, tenans aux six cens cy dessus, d'autre audit rieu chargé chacun an au terme de noël
vingt sols six deniers tournois vallable trente six sols un denier flandres. Jean Samain,
demeurant à Bailloeul, à cause de douze cens de jardin et manoir partie à labeur haboutant au
chemin menant du pont de Bailloeul, à la rue langhelot, du costé de midy à l'héritage Adrien
Samain et Guillaume De Flines, d'autre à celuy de Guillaume Rasson et à celuy des hoirs de
la veuve Philippe Dugardin, chargé chacun an au terme de noël de six sols huit deniers, les
deux tiers de huit chapons, les deux tiers de huit auwes, et les deux tiers d'une rasière de bled.
Yolente Castel, veuve de Jean Lemesre, fils d'Allard, pour cincq cens de jardin et masnoir,
gisant à Bailloeul, haboutant à la plache, du second à la cure, d'autre costé aux chemins allant
vers le pont, chargé chacun au terme de noël, une livre et demy de chire, item deux cens de
jardin gisant à Bailloeul, ayant cy devant appartenu à Jean Dupriez, tenant au chemin de la
Veurdre, d'autre à la ruyelle allant de l'église au triez …, et de deux costé aux héritages dudit
Dupriez, à charge chacun an de deux hotteaux d'avoine ayant ladite partie esté remis à la table
du Seigr par renonchiation faite par les curateurs commis aux biens d'iceluy Dupriez du
depuis arrenté comme devant à quatre hotteaux d'avoine à Louis Ghedin, Bailly de Bailloeul.
Françoise Ternois, veuve de Pierre Gruart, demeurante à Tournay, à cause de quatre cens de
jardin et manoir gisant à Bailloeul, haboutant au trieu de Baudimont, du second à la ruyelle
menante vers Heddinot, de deux costé aux héritages Jean Sclève, chargé chacun an au terme
de noël de deux deniers louis, un chapon, et au terme de mars une rasière d'avoine. Pierre
Duprié, fils d'Estienne, tant pour luy que ses cohéritiers, à cause de quatre cens d'héritage et
manoir gisant à Bailloeul, tenant au trieu de Baudimont, du lez de bize à l'héritage Catherine
Deffrenne, du midy au rieu du pont de Bailloeul, et du quart à leurs héritages tenus des …,
chargé chacun an au terme de noël deux chapons et un quart, deux deniers, et au terme de
mars d'une rasière et demy d'avoine. Nicollas Pallette, demeurant en Tournay, à cause
d'onze cens et demy d'héritage gisans à Bailloeul, tenant à l'héritage des hoirs Antoine
Lambert, du second à l'héritage Jean Derache à cause de Marie Mallet sa femme, du tiers à
celuy de Catherine Dupret et de Jacqueline Dewasne, chargé chacun an un denier louisien et
demy obol. Mathieu Jovenel, demeurant à Bailloeul, à cause d'un cent et demy et trois cent
de jardin réduict à labeur cy devant acquis de Guillaume Desatticques, haboutant au chemin
menant dudit Bailloeul, au Barbus, du second, et du tiers aux héritages Jean Sclève, du quart à
son héritage, une ruyelle entredeux, chargé chacun an au terme de noël, deux deniers
louisiens, un chapon et demy, et au terme de mars, une rasière et demy d'avoine. Jean
Derache et Marie Mallet, sa femme, demeurants à Markain, à cause de deux cens de terre à
labeur audit Bailloeul, tenant à l'héritage Jean Sclève, du second à celuy des hoirs Antoine
Lambert, et à ceux quy furent à Pierre Rasson, chargé chacun an au terme de noël, un denier
louisien. Jean Sclève, demeurant à Bailloeul, au lieu de Laurent Hespel, pour un cent et demy
de jardin tenant à trois cent de Mathieu Jovenel, au trieu de la Rigalle, et à ses héritages,
chargé chacun an au terme de noël, un denier louisien, demy chapon, et au terme de mars
demy rasière d'avoine, ledit Jean Sclève pour six cent d'héritage tant en closture que terre à
laeur en la cousture de Rolline tanant de deux costez aux héritages Mathieu Jovenel, du tiers à
celuy de Catherine Dupret, à son héritage, et de Philippe Hubault, une piedsente passant
dessus allant vers Estaimbourg, chargé chacun an au terme de noël, un chapon, et au terme de
mars demy rasière d'avoine, Le susdit Sclève, à cause de deux cent de prêt réduict à labeur
tenant au bois de Rocqhaye, du second à l'héritage Jean Derache par sa femme, du tiers à
celuy des hoirs Allard Rasson, et de Catherine Dupret, chargé chacun an au terme de noël
quinze sols quatre deniers flandres. Catherine et Anne Marie Le Luitre, demeurants en
Tournay pour deux cens d'héritage tenant au trieu de le Pasture, du secon à l'héritage Pierre
Brunin, et de la cense de le Wasne, la ruyelle entredeux, et à leurs héritages, chargé chacun an
au terme de noël un denier louisien. Pierre et Allard Rasson, à cause de quatre cent vingt
noeuf verges de terre à labeur cy devant en prêt repris par trois parties par les vieux briefs
tenant proche le bois de Rocquehaye, du second à l'héritage Jean Sclève et à l'héritage Marie
Mallet, chargé chacun an au terme de noël trente cincqs sols deux deniers flandres, et doibt
une partie de deux cent pris cy dessus pour relief, un vieu gros de Sainct Louis vallable dix
noeuf deniers flandres. Nicolas Delerue et Charlotte Delerue sa femme, demeurant à
Espierres, à cause de deux cent de terre à laeur à Bailloeul, tenant du lez de midy au bois de
Rocquehaye, du second à l'héritage dudit Seigneur d'Estaimbourg, du tiers à Guillaume
Buyet, et de la veuve Nicolas Dumortier, chargé chacun an au terme de noël de deux sols
flandres. Les R.P. de la maison de probation de la compagnie de Jésus en Tournay, à cause
d'une chingle, contenant cincq quartrons ou environ pris en six cens gisant au lieu nommé
Rocquehaye, tenant aux héritages qui furent à Pierre Rasson, fosset entredeux, d'autre à leurs
héritages, chargé chacun an au terme de noël d'un chappon et demy. Gérard Pollet,
demeurant à Esquelmes, en quallité de tuteur de Maximilien, Louys et Aldegonde Desprets,
enfans de feu Antoine, à cause de trois cent de jardin et masnoir à Bailloeul, tenant à
l'héritage Michel de l'Espieres, du deboult à l'héritage Catherine Duprets, du tiers à des hoirs
Jean Delerue, et dudit de l'Espieres, chargé chacun an audit terme, la moitié d'un obol
louisien. Denys de l'Espiere, fils de Michel, et Michel Descobecq, à cause de sa femme,
demeurants à Velaines en Haynault, par donnation à eux faite par Jacqueline Dewasne, le
dixième de febvrier mil six cent septante cincq pour trois cens et demy de terre à labeur pris
en sept cent allencontre des enfans d'Antoine Desprets, gisans à Bailloeul, en la cousture de
Prayelle, haboutant à l'héritage desdits enfans, d'autre à celuy de Nicollas Pallette, à
l'héritage Catherine Duprets, chargé chacun an au terme de noël de la moitié d'un obol
louisien.
S'ensuit aussy la déclaration des noms des propriétaires et de terres et rentes s'extendant et
tenant sur ledit Pecq, le tout enclavement de la chastellenie de Lille, aussy bien que les parties
cy dessus, sy comme Monsieur Dassignies, à cause de Madame sa compagne, fille de feu
Messire Antoine Dennetiers, vivant seigneur du Deucq, à cause de quinze cent de terre à
labeur gisant à la Wandelye à Pecq, tenant à l'héritage Jean Baptiste Delerue, du second à
celuy de Pierre Delerue, du tiers à l'héritage de la veuve Jean Laurent, et des veuve et hoirs
Nicolas Deldicque, chargé chacun an au terme de noël, un chapon et un obol parisis. Ledit
seigneur d'Assignies, à cause de quatre cent de terre à laeur en ladite Wandelye tenant à
l'héritage Monsieur l'Escuyer, du second à l'héritage Pierre Philippe Bottut, du tiers à celuy
de Rogier Liagre et Anne Delerue, chargé chacun an au terme de noël, d'un obol louisien.
Françoise Dumoulin, veuve de Jean Laurent, demeurant en Tournay, à cause de quatre cent de
terre à labeur en la cousture de Wandelye, à Pecq, tenant à l'héritage Madame Bettisart,
chargé chacun an au terme de noël, d'un obol parisis. Anne Mullier veuve d'Antoine
Ploucquet, demeurante à Lers, par achapt d'Ambroise Florquin et Anne Delerue sa femme, à
cause d'un bonnier quatorze cent de terre à labeur gisans en la cousture de Wandelye à Pecq,
haboutant aux héritages Madame Bettisart, d'autre à celuy Monsieur de Landas, du tiers à la
terre du Biez, et du quart à celle du Temple et de Monsieur l'Escuyer, chargé chacun an au
terme de noël d'un denier flandres, deux deniers louisiens, obol louisien, un denier flandre
vallable deux deniers, demy pain et le huictiesme de demy. Ladite veuve Ploucquet, à cause
de quatre cens de terre à labeur en ladite Wandelye, tenant à l'héritage Jacqueline Delerue, à
celuy de Monsieur de l'Escuyer, du tiers à Pierre Hugues, et du quart à Rogier Liagre, la
piedsente passant dessus menant vers le pas à Wasnes, chargé chacun an au terme de noël
d'un obol parisis. Des communs pauvres de la paroisse Sainct Jacques en Tournay, à cause de
six cens de terres à labeures en la Wandelye, à Pecq, proche la grande piedsente menant de
Tournay en Flandres, tenant aux terres du Seigneur d'Estaimbourg, aux terres Monsieur
l'Escuyer, et de la chapelle de Rumez, chargé chacun an au terme de noël d'un denier
louisien. Elisaeth Willens, par achapt d'Antoine Wintrebecq et Catherine Desprets sa femme,
à cause de dix cens de terres à labeur en la cousture de Wandelye, haboutant à l'héritage
Monsieur Hannart et consors, d'autre à celuy des hoirs Jacques Carrette et Louys Descamps,
d'autre à l'héritage Monsieur l'Escuyer, et à ceus du Biez, chargé chacun an au terme de deux
obol parisis. Martin de Landas, escuyer, seigneur de Moune, à cause de quattre cens de terres
à labeur en la cousture de Wandelye, haboutant aux terres dudit Seigneur d'Estaimbourg, du
second à celuy de Monsieur Hannart, d'autre à celuy de Michiel Rouppin, et du Biez, une
piedsente passante dessus, chargé chacun an au terme de noël de trois deniers flandres. Pierre
Philippe Bottut, à cause de six cens de terres à labeur en la Wandelye à Pecq, tenant à
l'héritage Madame Bettisart, à celuy de Michel Rouppin, du tiers à Monsieur l'Escuyer, et à
Jacqueline Delerue, chargé chacun an au terme de noël, d'un denier louisien. Adrien
Delecroix et Jeanne Carrette sa femme, à cause de six cent de terre à labeur en ladite
Wandelye, tenant au chemin de l'Escalette, du second à l'héritage des hoirs Louys Descamps,
d'autre à Monsieur l'Escuyer, chargé chacun an au terme de noël, obol parisis vallable deux
deniers flandres. Marie Catherine Thérèse de Baudequin, fille de Messire Ferdinant, son père,
par achapt de la curation d'Antoine Desmalines, à cause de cincq cent de terres à labeur en
ladite Wandelye, tenant à la terre dudit Seigneur d'Estaimbourg, d'autre à l'héritage Monsieur
Hannart, et du tiers à celuy de Monsieur de Landas, chargé chacun an au terme de noël d'un
obol louisien. Ladite damoiselle à cause de deux cent de terre à labeur gisant en ladite
Wandelye, tenant des trois costez à ses héritages, et à la terre du Temple, chargé chacun an au
terme de noël le huictiesme d'un parisis. Rogier Liagre, marissal demeurant à Lannoy, à
cause de huit cent de terre en ladite Wandelye, tenant à l'héritage Pierre Guermonpret, et des
deux autres costé aux héritages de la veuve Antoine Ploucquet, chargé chacun an au terme de
noël d'un denier louisien. Jacqueline Delerue, veuve d'Antoine Delebecq, demeurant à Pecq,
à cause de quatorze cent de terre à labeur en ladite Wandelye, haboutant à l'héritage de
Monsieur de Pollinchove, du second à celuy de Michel Rouppin, du tiers à Jacques
Moulembaix, et du quart à Pierre Guermonpret, chargé chacun an au terme de noël obol
louisien, un denier flandres, vallable deux deniers. Nicolas Duparcq en qualité de viager des
biens délaissez par feue Marie Anne Poulain sa femme, à cause de trois cens six verges de
terre à labeur pris en quatre cens, gisant à Pecq, aux religieux de Sainct Martin, tenant de deux
costé aux terres de Sainct Martin, d'autre à celuy de l'Eglise de Pecq, chargé chacun an au
terme de noël d'un obol louisien. Ledit Duparcq en ladite qualité à cause de quatre cent de
terre, tenant à la terre de la chapelle de Maulde, d'autre à …, chargé chacun an au terme de
noël, d'un denier louisien, et au terme de mars d'une rasière d'avoine. Pierre Delemasure, à
cause de Françoise Pollet, sa femme, demeurants à Warcoing, héritiers de Cécile Dancqueny,
à cause de dix cent de terre à labeur gisant à Pecq, haboutant au chemin de la grosse mortière,
du second à l'héritage de Jacques Moulembay, aux terres de l'Abbaye de Sainct Martin et des
pauvres de Pecq, chargé chacun an au terme de noël, de deux deniers louisiens, un chappon, et
au terme de mars deux rasières d'avoine. Pierre Guermonpret et Catherine Dumoulin, sa
femme, à cause de trois cent de terres à labeur en ladite Wandelye, tenant aux prets Delnys,
du second à l'héritage Jacqueline Delerue, et à Monsieur de Pollinchove, chargé chacun an le
cincquiesme et seiziesme d'un parisis. Pierre Hugues, demeurant en Tournay, par achapt de
Simon Destombe pour deux cens de terre à labeur en ladite Wandelye, tenant de deux costez
aux héritages de la veuve Antoine Ploucquet, du tiers à celuy de Jacqueline Delerue, et à
Madame Bettisart, chargé chacun an un denier louisien. Frédéricq Hannart, Seigneur de
Beauregard, et Gilles Rohart et consors, à cause de douze cent douze verges de terre à labeur
gisans en ladite Wandelye, tenant à l'héritage des hoirs Jacques Carrette, du second à celuy
d'Elisabeth Willens, d'autre aux héritages du Biez, et à Monsieur de Landas, chargé chacun
an d'un parisis. MichelRpourrpin, par achapt d'Alexandre Dusoullier, le vingt sept de
novembre mil six cent cincquante noeuf, à cause de demy bonnier de terre à labeur en ladite
Wandelye, tenant à l'héritage des hoirs Jean Delerue, à son héritage, et à celuy de Rogier
Liagre, et à Madame Bettisart, chargé chacun an de six deniers flandres. Monsieur Eustache
l'Escuyer, ses frères et sœurs, à cause de quatorze cent de terre à labeur, gisant en la
Wandelye, cy devant en deux pièches, tenant d'une part, ledit l'Escuyer et consors à cause de
quatorze cens de terre à labeur en ladite Wandelye, tenant au chemin de l'Escallette, d'autre à
l'héritage des hoirs Jacques Carrette, du tiers à celuy de la veuve Antoine Ploucquet, et du
quart aux héritages du Biez, et à Madame Bettisart, chargé chacun an au terme de noël de
deux deniers louisiens, une journée de courouwe, deux chappons, et au terme de mars trois
hotteaux d'avoine. Et y luy appartient à la dame Marie Claire de Berghes, veuve de Messire
Maximilien François Bernard, vivant chevalier, Seigneur d'Esquelmes, Florent, Luchin,
Jollain, Bettignies, du Mont, et dame de Bailloeul, etc., dix cent de terres à labeur gisans
proche la motte du moulin dudit Bailloeul, tenant aux terres d'icelle dame, et au grand chemin
royal menant de Tournay en Flandre, que ladite dame at acquis avec ledit moulin de Bailloeul,
maison et autres édiffices avec les terres labourables en despendans, comme appertenant à
Monsieur de la Broye, escuyer, Seigneur d'Estaimbourg, etc., icelle partie de dix cens est
tenus et relevant de mondit fief et Seigneurie de Dossemez, et chargé vers icelluy d'une
rasière d'avoine par an au terme de mars de rentes seigneurialles, double rente à la mort de
l'héritier, dixiesme denier à la vente, et auttres droit et servitude, toutes lesquelles parties
d'héritages doivent aussy au seigneur dudit fief de Dossemez, pardessus lesdites rentes,
double rente pour relief à la mort des héritiers, dixiesme denier à la vente, don, cession ou
transport, service en court, de plus sont aussy tenus dudit fief et seigneurie de dossemez, deux
fiefs, le premier appartient à Jacques François d'Ennetières, Seigneur de Monpinchon au lieu
de Jean Paul son frère, consistant en un bonnier quatre cens de prêt et un bonnier douze cens
de terres à labeur, gisant en la paroisse dudit Pecq, ledit prêt en prêt au devant de la Beuvrière,
tenant à son héritage, d'autre au Seigneur d'Estaimbourg, et à la terre à labour gisant en la
Wandelye, tenant à la terre dudit Seigneur de Monpinchon, et à celle dudit Seigneur
d'Estaimbourg, chargé de dix livres de relief, et le second consistant en trois bonniers de
terres en ladite Wandelye, tenant au fief susdit et au fief de la Hamayde, chargé de pareils dix
livres de relief à la mort de l'héritier, lesquels deux fiefs donnent aussy le dixieme denier à la
vente, don, cession ou transport avec service de court. A ledit Seigneur de Dossemez, en
dessous luy court de plaids, Bailly, lieutenant, greffier, juges et hommes de fiefs, sergeant et
officiers pour laditte justice, garder et maintenir, et générallement tout ce qu'à justice de
viscomte, compète et appartient, lequel fief et Seigneurie de Dossemez, en nostre dite qualité
nous déclarons le tenir en féauté et hommage de Dieu et de madite de Templeuve à cause de
sadite terre et seigneurie de Templeuve en Dossemez, chargé vers icelle du dixième denier à
la vente, don, cession ou transport, service en court, et icelle seigneurie, quand le cas y escheit
et que l'héritier requis en est, et de dix livres flandres de relief à la mort de l'héritier. Le
second fief gisant au susdit Templeuve, se consistant en un flégard et reject avec le droit de
planty sur la rive du chemin du lez du château et verger dudit Bettignies, depuis la drève dudit
Bettignies, jusques au trieu de Cazau, chargé vers la susdite Srie de Templeuve, d'une paire
d'esperon blanc de relief à la mort de l'héritier, vallable cincq pattar, ensemble de dixieme
denier à la vente, don, cession, ou transport, service en court en icelle seigneurie quant le cas
y escheit, et que l'héritier requis en est, lequel nostre présent raport du nom et qualité nous le
faisons par amendement et sous protestation que sy plus ou moins d'héritages ou de charges
estait trouvé èsdits deux fiefs, que n'est cy dessus déclaré que ce ne soit au préjudice de la
susditte Dame de Templeuve de nous ny dudit Messire Charles Alexandre, Comtede
Bailloeul, nostre fils aisné. En tesmoin de quoy nous avons ce présent raport signé de nostre
main et y apposé le cachet de nos armes quy furent faits et données en la ville de Tournay le
vingt de janvier an de grace mil sept cens et deux.
Marguerite Charlotte de Berghes, comtese de Bailloeux.


Retour Sommaire


Thierry Messien - 7520 Templeuve en Dossemez (Belgique)