Accueil - Ma généalogie - Contrats de mariages - Dossiers - Liens - Me contacter

Dossiers du mois

Retour Sommaire


Testament de Maître Nicolas-François MARTINAGE
prêtre pasteur à Toufflers du 11 décembre 1742 au 05 juillet 1766

Né à la cense de la Belle Porte à Mouchin, il décède à Toufflers :

"Le 08 juillet 1766, Maître Nicolas-François Martinage, prêtre, pasteur de cette paroisse, décédé le 05, âgé de 62 ans, a été inhumé dans cette paroisse. Présents : Monsieur Nicolas Liénart, vicaire de Lannoy, et Philippe-Charles de Cuinghem, curé d'Hem, ses exécuteurs testamentaires, lesquels ont signé ce présent acte. Comme témoin, Jean-Maximilien Bonnet, curé de Tourcoing et doyen".



A.D.N. Tabellion 4285.11 du 07 février 1766. Copie textuelle de son testament :

Moy soussigné, prêtre pasteur de la paroisse de Toufflers, reconnoissant qu'il n'ÿ a rien de plus certain que la mort et de moins certain que l'heur dycelle, d'ailleurs toujours infirme, voulant mettre ordre à mes affaires, je déclare en bons sens et ententemens et fait mon testament et ordonnance en la forme et manière suivante du 07 février 1766.

Premièrement, je recommande mon âme à Dieu mon créateur, à la Vierge notre dame d'assistance, à mon patron et à tous les saints, les prians d'intercéder pour elle lorsqu’elle partira de mon corps.

Je veut que citot mon trépas, il me soit chanté un service à Toufflers, le corps présent si faire se peut, auquel je veut qu'on appelle mes parens, le pasteur de Néchin, le pasteur de Hem, le pasteur de Leers, le pasteur de Lys, le pasteur de Lannoy, le pasteur de Sailly, le pasteur de Forest, Monsieur Lienart, et Messieurs les Croisiers et quelques uns des principaux paroissiens.

Je veut qu'au service qui se célébrera, on distribue aux pauvres y assistants, deux razières de bled, mesure de Lannoy, qui seront converties en pains.

Je prie mes parents de me faire décharger un obit à Mouchain, lieu de ma naissance et me recommander pendant un an, pour les autres mesures, je les laisse à leur charité et bonne volonté.

Je veut qu'il soit fait un vendu général de tout ce qui m'appartient pour payer mes dettes, mais en premier pour remettre la somme de trois cens florins que j'ay pris au cours de l'obit de Mademoiselle Françoise de Lannoy.

Au cas que ce qui m'appartient ne suffise pas pour payer mes dettes, je veut que les deux pièces de terre paroisse de Genets (Genech) dont j'aÿ part, soient vendues, et qu'avant que les autres partages qui sont mes frères et soeurs, je retire avant tout mille florins qui est ma part de mariage comme susdits ont reçu.

Si, après toutes mes dettes payées il y aurait du surplus, qu'il soit donné à la servante une année de gage de plus, sinon rien, et le reste distribué aux pauvres de Toufflers et une messe anniversaire audit Toufflers, pendant dix ans.

Tout ce que dessus, je déclare être mes intentions et veut que le tout soit ponctuellement exécuté, je déclare pour cet effet, mes exécuteurs testamentaires, Monsieur le curé de Hem, mon ami, Monsieur Liénart vicaire de Lannoy, mon confesseur qui a connaissance de mes affaires. Au cas d'incommodité ou maladie, j'aÿ prié mon beau-frère Six, censier de Belle Porte à Mouchain, de le faire à la place.

Ainsi fait et passé à Toufflers, le 07 febvrier 1766

Nicolas François Martinage



Retour Sommaire


Thierry Messien - 7520 Templeuve en Dossemez (Belgique)