Accueil - Ma généalogie - Contrats de mariages - Dossiers - Liens - Me contacter

Dossiers du mois

Retour Sommaire

Déclaration des fiefs et mains fermes situés à Estaimbourg et Pecq Tournesis délaissés
par dame Marie Jeanne De la Broye Delaval, baronne d'Hovoorst, etc, etc.

Primo : le gros du fief de la Srie des Alloeux doit contenir selon les anciens et nouveaux
raports donnés à sa Majesté à cause de sa cour de Maire en Tournesis cinq bonniers situé à
Estaimbourg et Pecq, aboutissans aux fossets et cingles du Château, à la maison et terre de la
cure d'Estaimbourg, au chemin allant au Barbus, et au chemin et issue du ventail, à la terre du
Bied et à celle de Thomas Goube, lesquels cincq bonniers semblent estre les parties
suivantes :
Primo : quant aux cingles qui, avec les grands fossets et le Château sont du gros du fief
d'Estaimbourg, on croit qu'elle peuvent consister en deux cens environ le long des grands
fossets dans le petit jardin aux couches, et en deux autres sens faisant le potager du bailli.

Fief des Alloeux :
Demi bonnier de labour occupé par Pierre Jacques Catel, bailli, tenant au manoir de la cure,
au chemin de la Place à Auberbus, à l'issue du ventail et à la suivante.
Demi bonnier en boisquet et prairie nommé le grand jardin tenant à la précédente, à ladite
issue, au Rieu du Rieuplanche, audit Ventail, et aux grands fossets du Château, occupé par le
Seigneur.
Demi bonnier en verger occupé par le bailli, tenant à la place, auxdits grands fossets, à la
partie suivante, et aux longs fossets.
Trois cens de manoir, verger et encloture occupé par Ghislain Desmalines, tenant au chemin
de la place au neuf pont, à la suivante, et d'autre à la précédente.
Sept cens nommé prets Brulin et la pépinière occupé par le Seigneur, tenant aux deux
précédentes, audit chemin et neuf pont, et auxdits longs fossets, entre la pasture occupée par
le bailli.
Deux cens de labour occupé par le bailli tenant à la suivante, aux terres de la cure et au fief du
Doncq, occupé par la veuve Goube.
Un bonnier douze cens occupé par ledit Catel bailli, tenant à la précédente, aux terres de la
cure, aux douze cens main ferme occupé par le même ci après, piedsente de Tournay à St
Leger par la Replanche entre deux, et autre audit rieu passant entre la partie suivante et
d'autre au fief Louis Goube, et audit fief du Doncq ci après.
Et finallement un bonnier situé à Pecq, tenant à la précédente, à un bonnier et demi main
ferme parfait des deux bonniers huit cens occupé par le bailli, tenant d'autre lez aux dix cens
de ladite dame, occupé par Pierre Rys, piedsente conduisante à Maubray entre deux, d'autre à
François Delescluse et aux enfans Mr Deuwaerder par achat du seigneur du Bied.
Ces parties faisans ensemble le gros du fief des Alloeux relevant de la cour de Maire.

Fief tenus de la Seigneurie du Doncq du Seigneur de Pecq, contenant dix huit cens un
quartron, aboutant selon les raports ancien et moderne au fief éclisé (présentement à Louis
Goube), au chemin d'Estaimbourg vers le neuf pont, au cabaret sur la place, aux terres de la
cure et passe au travers une piedsente allante vers Pecq, semble estre les parties suivantes :
Dix cens un quart de labour occupé par la veuve Goube, tenant au chemin, audit cabaret, aux
terres de la cure et à la suivante, ladite piedsente entre deux.
Et huit cens occupé par la même, tenant audit chemin, et partie précédente, aux deux cens de
labeur occupé par le bailli ci devant, et des deux autres lez au fief Louis Goube.
Ces deux parties faisantes un fief relevant de la Srie du Doncq.

Le gros du fief de la Srie de La Barre consistant en six cens est la partie suivante :
Six cens de labour situé à Pecq, aboutant de levant et couchant au Sr Rose, de midi à Louis
Truffaut, et de nort à la terre du chapitre de Tournay, occupé par Jean Baptiste Lepeer.

Biens de la chapelle castralle d'Estaimbourg, dont le seigneur dudit lieu est collateur et selon
les anciens tiltre le bénéficier est chargé de trois messes par semaine qui doivent se dire audit
Estaimbourg.
Primo : neuf cens situé à Estaimbourg, compris dans le bail du bailli qu'il a donné en arrière
bail à Louis D…, tenant aux terre de la chapelle de Maulde, au Seigr d'Estaimbourg, et aux
hoirs Simon Deffrennes.
Treize cens en deux pièces joignante et séparés par le sentier des aulnes vers Pecq, scavoir
sept cens tenans audit Seigneur, aux pauvres de La Madeleine en Tournay, et audit sentier, et
les six cens tenant aux pauvres d'Estaimbourg, aux enfans Philippe Deleplancq par achat, et
audit sentier, occupé par la veuve Goube.
Et quatorze cens aussi labour situé à Pecq, occupé par Nicolas Gilleman, en deux pièces,
scavoir huit cens tenans de levant aux hoirs Sandra, de midi à l'occupation Grégoire
Meurisse, de couchant au Sr Crocquison, le rieu descendant au pont de Maubray entre deux,
et de nort audit Crocquison, et les si cens parfait tienent de deux lez à la veuve Albert
Desbonnet, de couchant à l'église de Warcoing, et de nort aux pauvres d'Estaimbourg, dont
huit cens sont tenus des forains, chargé de deux denier et demi razière d'avoine.
Item, apartient à ladite chapelle une sous-rente sur un bonnier dix cens de labour et prairie
appartenant au sieur de Fline, occupé par Louis Lepeer, situé à Bailleul en la couture du Mont,
tenant au rieu de le Wasne, et à ses héritages, doiant par an au noël 13 livres 2 sols.

Main ferme ou terre cottière situés audit Estaimbourg et Pecq Tournaisis, semblent estre les
parties suivantes :
Primo, trois cens environ faisant partie du petit jardin entouré de muraille tenant audit rieu et à
la prairie ci après occupé par le Seigneur.
Huit cens de prairie audit Estaimbourg, dont partie doivent rente au Seigneur de Pecq et à
celui des Alloeux, tenant auxdits long fossets, vergers, prairie et pépinière ci devant, au neuf
pont et audit rieu, ladite prairie occupé par le Bailli.
Trois bonniers nommé le Grand Jardin situé à Pecq, la plupart tenue du Seigneur dudit Pecq,
tenant à la carière ou issue des prets de Lenis, audit rieu, à la suivante, et au manoir
Maximilien Gilleman, occupé par le bailli.
Deux bonniers et demi environ de labour situé et occupé comme dessus, tenant à la
précédente près de laquelle passe le sentier du Château vers Pecq, d'autre audit rieu, du Bied
au chemin du neuf pont, au trieu de Heppignies dit Dubied, et d'autre audit trieu, dont partie
est tenu de Pecq et autre partie des alloeux, de Mr de la Cazerie.
Un bonnier et demi joignant le bonnier de fief sur Pecq, y tenant de nord, de levant au rieu de
la Replanque, de midi à la suivante et d'autre à la cure de Maulde, le sentier conduisant à
Maubray entre deux, occupé par ledit bailli.
Demi bonnier occupé par Ghislain Desmalines, tenant à la précédente, audit rieu et audit
sentier de deux lez, situé à Pecq.
Deux bonniers tenant de deux lez audit rieu, à la précédente et audit sentier, à celui alant vers
la Quenouille et d'autre aux treize cens de ladite chapelle castralle, aux pauvres de La
Madeleine, et aux pauvres d'Estaimbourg, occupé par le bailli.
Douze cens aussi labeur occupé et situé comme la précédente, y tenant ledit rieu entre deux
d'autre au bonnier douze cens de fief ci devant le sentier de Tournay vers St Leger entre deux,
ou est la Replanque, de levant à la cure d'Estaimbourg, et de midi à Louis Goube.
Item, dix cens situé audit Pecq, occupé par Pierre Rys, tenant au bonnier de fief ci devant,
ledit sentier de Maubray entre deux, d'autre à la cure de Maulde, d'autre aux église et pauvres
de Pecq, et d'autre à Mr Desangris.
Item, dix cens de labour situé à Estaimbourg, occupé par la veuve Pierre Joseph Duchatelet,
aboutant à la grosse Fontengue, d'autre au noviciat des Jésuites, d'autre au rieu de le Wasne,
sur le bout de laquelle passe le sentier d'Estaimbourg vers Bailleul, où se trouve la chapelle
du prêtre chargé vers lesdits Jésuites d'un chappon et vingt sols tournois.
Item quatre cens de prairie aux prés de le Nys, tenant au ventail, et issue d'icelui, au rieu
Planche, et à la terre Adrien Truffaut, tenus de Pecq, chargé de sousrente à l'église de trois
livres quatorze sols.

Et finallement douze cens de labeur situé audit Pecq, vers Wasne, occupé par Jean Baptiste
Bossut, tenant d'un lez au Waresquair de Wasne, d'autre au prêt du sieur Mazure, aux hoirs
Jean Desprets, et à la ruelle du gorlier.

Le soussigné notaire royal et greffier d'Estaimbourg, certifie la déclaration cy dessus
véritable, ce dix neuf août mil sept cens soixante trois.

Prevost.


Retour Sommaire


Thierry Messien - 7520 Templeuve en Dossemez (Belgique)