Quand curer sa calebasse ?

La calebasse, fruit provenant du calebassier et dont après les écorces sécher sert par la suite d’objet ou de récipient, a été depuis toujours, utilisée dans plusieurs pays pour divers usages. Mais avant tout usage de la calebasse, il faut procéder au curage. Pour vous, voici alors quelques renseignements sur quand est ce qu’il faut curer votre calebasse.

La calebasse : qu’est ce que c’est ?

Plusieurs personnes entendent parler mais ignorent en réalité sa vraie origine. D’autres personnes ne savent pas également que c’est en fait un fruit. Et oui ! Comme il a été déjà annoncer plus haut, la calebasse est un fruit provenant en effet d’un arbre appelé le calebassier d’origine américaine (Amérique du sud). Vu qu’elle est non-consommable à cause de son goût amer, elle est alors sécher et creuser pour être transformé en gourde vraiment étanche. Cette pratique se faisaient surtout par les guaranis. Il existe aussi les calebasses de Sol à Sol que vous pouvez vous procurer sur internet. Aujourd’hui, elle est utilisée pour différents usages comme en décoration, en cuisine comme récipient et dans d’autres domaines.

Quand est ce qu’il faut curer sa calebasse ?

Lorsque vous voulez utiliser votre calebasse comme un récipient par exemple, vous devez d’abord la curer. Le mot curer est utilisé ici pour designer en effet, nettoyé tout en raclant, grattant et en débarrassant les corps étrangers. Puisqu’elle est de nature végétale et qu’elle s’altère au fil du temps, prendre en soin est donc important. Vous devez comprendre par là que pour une bonne hygiène et une bonne utilisation de votre calebasse, vous devez avant son premier usage, procéder au curage. Et pour le curage, il est effectué après le séchage de votre calebasse. Vous devrez le faire de manière répétitive trois fois de suite avant de pouvoir en faire usage. Pour garantir un meilleur curage, il est conseillé de curer votre calebasse de manier répétitifs.

A lire :   Préparez votre voyage à l’étranger : les dispositions à prendre