Transplantation organique : cas du cœur artificiel

Les innovations dans le domaine médical ont apporté plusieurs nouveautés. L’innovation la plus intéressante est la transplantation organique, plus précisément celle lié au cœur. Que peut-on comprendre par cœur artificiel ? comment fonctionne-t-il ? ce sont des questions auxquelles nous donnerons réponse dans la suite de notre rédaction.

Rôle et fonctionnement d’un cœur artificiel

Le cœur artificiel fonctionne comme le cœur naturel. Il permet de traiter les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou tout autre maladie cardiaque. Le cœur artificiel en cas de maladie grave se substitue intégralement au cœur naturel.

Atouts du cœur artificiel

Le cœur artificiel facilite la transplantation cardiaque, on n’a plu besoin d’attendre les donneurs de greffe, l’on peut profiter de cette innovation dès que le besoin se fait sentir. Aussi, les cas de rejet sont nuls et la prise contraignante des immuno suppresseurs n’est pas nécessaire. Etant conçu avec des biomatériaux, les médicaments antirejet sont remplacés par des anti coagulants.

Limites du cœur artificiel

Le cœur artificiel n’a pas que de bons côtés. En effet, étant plus lourd que le cœur naturel, il ne peut être implanté à tout le monde. Aussi, la batterie du cœur n’a pas une durée de vie illimitée. Son autonomie est de 6h, il faut la recharger pour que le cœur puisse continuer à fonctionner. Les batteries sont également encombrantes et lourdes ; les patients sont obligés de les porter dans un sac. Pour finir, il y a un inconvénient qui peut être considéré comme un avantage. Le coût de l’acquisition du cœur artificiel est moindre comparé à celui d la transplantation cardiaque.
L’avancée de la technologie apporte du bien dans presque tous les domaines. Il contribue à améliorer l’état sanitaire des malades en créant des machines capables de remplacer nos organes défectueux. Espérons que ces innovations soient perfectionnées pour espérer de meilleurs résultats.

A lire :   Les différentes générations de crypto monnaies